Connexion
Clinique Vétérinaire Brocéliande
Rue du grand Jardin - 35400 Saint Malo - Tél : 02 99 81 94 51

La teigne

 

La teigne est une affection liée à la présence de champignons filamenteux, les dermatophytes, à la surface de la peau et à la base des phanères (poils, cheveux, ongles, griffes) des mammifères.

La teigne est transmissible à l’être humain. Bien qu’elle soit fréquemment diagnostiquée chez le chien et le chat, ce dernier reste la principale source de contamination de l’homme.


Transmission des dermatophytes

La teigne est très contagieuse. Elle se transmet par passage des spores du champignon d’un animal à un autre ou d’un animal à l’humain. Cette transmission se fait:
- soit par contact direct avec la peau ou les poils d’un animal parasité
- soit par l’intermédiaire de l’environnement car les spores sont très résistantes dans le milieu extérieur (elles peuvent conserver leur pouvoir infectant jusqu’à 1 an)

Expression clinique de la teigne

Chez les animaux

- Chez le chien et le chat (en particulier le chaton), des lésions circulaires, bien délimitées et ne contenant plus de poils peuvent être observées. En général, l’animal atteint par cette forme de teigne se gratte peu.

- Le chien, lorsqu’il est parasité par une autre espèce de dermatophyte, va pouvoir développer  une lésion circulaire saillante, très inflammatoire et parfois purulente appelée “kérion”. Ce dernier est, le plus souvent, localisé sur la tête de l’animal.

- La teigne, chez le chat adulte, peut prendre des formes très diverses. Elle peut notamment provoquer l’apparition de nombreuses croûtes sur la peau qui s’accompagnent de démangeaisons marquées.

 


Enfin, de nombreux chats ne développent aucun symptôme cutané. Ils sont appelés porteurs asymptomatiques : ils peuvent transmettre la teigne à un être humain bien que leur pelage ne présente aucune lésion visible. Dans ce cas, la contamination d’un humain vivant au contact du chat est parfois le seul élément qui permette de laisser suspecter la présence du champignon chez l’animal.


Chez l’homme

Au contact de la peau humaine, les spores germent et provoquent l’apparition de lésions rondes, bien délimitées, rougeâtres et qui provoquent des démangeaisons.
Il s’agit de lésions “d’herpès circiné”



               

Ces lésions se rencontrent principalement sur des régions du corps en contact fréquent avec les animaux (mains, poignets, bras, cou, visage).
Les enfants sont beaucoup plus souvent atteints que les adultes.


Le chat est la principale source de contamination de l’humain du fait :
- de son mode de vie ( accès à de nombreux endroits dans la maison, séances de jeux et caresses fréquentes avec les propriétaires )
- du portage asymptomatique possible ( il dépose alors de très nombreuses spores contaminantes dans l’habitation avant que la contamination d’un des membres de la famille ne permette de mettre en évidence la présence du champignon au sein du foyer)

 

 

Diagnostic

Le diagnostic de la teigne peut être effectué par plusieurs types d’examens:

  • Un examen du pelage avec une lampe spéciale = examen à la lampe de Wood (les poils porteurs de spores apparaissent fluorescents à l’examen)
  • Un examen microscopique des poils par le vétérinaire
  • Une mise en culture des poils sur milieu spécial (il s’agit parfois de la seule méthode permettant de révéler la présence des champignons)


Traitement

Le traitement doit être entrepris le plus rapidement possible afin de limiter la propagation des spores dans le milieu et la contamination humaine.
Il consiste en l’application régulière d’une solution antimycosique sur le pelage de l’animal, associée à un traitement par voie orale. Ces traitements, compte-tenu de la résistance des spores, doivent généralement être réalisés pendant plusieurs semaines. L’animal est considéré “guéri” lorsque deux cultures fongiques réalisées à 15 jours d’intervalle se révèlent négatives.

Les spores étant très résistantes dans le milieu extérieur, une désinfection de l’habitat doit obligatoirement être associée au traitement de l’animal:
- Il convient de passer l’aspirateur très fréquemment et de détruire les sacs.
- L’application d’une solution antimycosique (à base d’énilconazole) voire l’utilisation de fumigènes destinés à la destruction des spores dans l’environnement vont permettre d’éliminer les spores présentes dans l’habitation.

L’homme contaminé doit consulter un dermatologue afin de recevoir un traitement adapté.

 

 

© Copyright Vetup 2011

 

 

 

VETOPEDIA
Fiche conseil


Mon animal est opéré

Une intervention chirurgicale est toujours une étape angoissante pour le propriétaire. Il faut comprendre les enjeux d’une opération. N’hésitez donc pas à bien poser toutes vos questions à votre vétérinaire. 
Lire la suite