Connexion
Clinique Vétérinaire Brocéliande
Rue du grand Jardin - 35400 Saint Malo - Tél : 02 99 81 94 51

Nouvelle réglementation concernant le voyage des carnivores domestiques en Europe

 

A compter du 4 juillet 2011, le tatouage ne sera plus reconnu chez nos voisins européens. La puce électronique devient alors le seul moyen d’identification autorisé pour franchir les frontières européennes en ce qui concerne les animaux identifiés après le 4 juillet 2011.


Tout voyage transfrontalier d’un chien, d’un chat ou d’un furet identifié après cette date nécessitera donc a minima:

- Le passeport de l’animal

- Une vaccination antirabique en cours de validité

- Une identification par puce électronique


Pour les animaux identifiés avant le 4 juillet 2011, le tatouage restera une méthode d’identification reconnue lors des déplacements dans l’Union européenne (hormis pour les pays qui n’acceptaient déjà que l’identification électronique, à savoir, l’Irlande, Malte et le Royaume-Uni)


Ces nouvelles dispositions sont régies par un texte de loi européen. Une interprétation différente de ce texte par un des états membre de l’Union européenne reste possible.

Il est donc très vivement conseillé, avant tout déplacement vers un pays voisin, de contacter l’ambassade de ce dernier et la compagnie qui assurera votre transport pour connaître leurs exigences en matière d’identification des carnivores domestiques (acceptation du tatouage et de l’identification électronique ou uniquement de la puce électronique) et ainsi éviter tout souci au passage des frontières.


La nouvelle réglementation ne s’applique que pour voyager.


Le tatouage reste donc - pour le moment - valable, sur le territoire français, pour la certification de la vaccination antirabique.

 

N’hésitez pas à prendre contact avec votre vétérinaire pour toute information complémentaire.

 

VETOPEDIA
Fiche conseil


Mon animal est opéré

Une intervention chirurgicale est toujours une étape angoissante pour le propriétaire. Il faut comprendre les enjeux d’une opération. N’hésitez donc pas à bien poser toutes vos questions à votre vétérinaire. 
Lire la suite